La vraie tarte au sucre « de mon arrière grand-mère »

Et les copains, vous connaissez la tarte au sucre ? Elle est partout et pourtant c’est pas la vraie tarte au sucre. Déjà, elle vient du nord, mon arrière grand-mère la faisait tous les dimanches. Elle habitait à Charleville-Mezières. Cette recette ressemble un peu à une brioche tendre, mais le plus important c’est le dessus. Elle recouvrait la tarte avec la peau du lait, des œufs et un peu de sucre. Car avant, le lait venait de la ferme et non pas des supermarchés . Il fallait le faire bouillir et sur le dessus il formait une peau. C’est cette peau qui était le secret de la tarte au sucre. Malheureusement, aujourd’hui il est très difficile de reproduire la vraie recette. Voilà, donc je vous donne la recette avec un petit changement à la fin, vous êtes prêt ? OK c’est parti !

tarte-sucre

La tarte au sucre

pour la popote :

Pour la pâte :

  • 250 g de farine
  • 1 œuf
  • 50 g de sucre
  • 50 g de beurre mou en morceaux
  • 1 sachet de levure de boulangerie
  • 10 cl de lait

Pour la garniture:

  • 125 g de vergeoise ou de cassonade
  • 2 œufs
  • 30 g de beurre
  • 10 cl de crème fraîche liquide(ou la peau du lait mais pas facile de trouver du vrai lait en ville)
  • sel

……………………………………………..

  • Diluez votre levure de boulanger dans le lait tiède légèrement sucré (1 cuillère à soupe).Dans un saladier,verser la farine et  creusez un puits et versez le sucre. Ajoutez une pincée de sel, le beurre en morceaux et l’œuf au milieu. Mélangez à la spatule légèrement puis rajoutez petit à petit la levure diluée dans le lait. Formez une boule de pâte avec vos mains, puis mettez-la dans un moule à tarte avec un torchon dessus. Pour bien faire lever la pâte, mettez-la 1 h 30 dans votre four éteint, avec un bol d’eau chaude de manière à créer une atmosphère humide et tiède.

    Une fois que votre pâte est bien levée, farinez-la légèrement et aplatissez-la avec un rouleau. Beurrez et farinez un moule à gâteau ou à tarte et déposez-y votre pâte dans le fond. Recouvrez votre moule d’un papier cellophane et remettez votre moule dans votre four éteint avec un bol d’eau chaude une heure pour faire lever la pâte à nouveau.

    Préchauffez ensuite votre four à 180 °C. Versez la vergeoise sur votre pâte en évitant les contours. Ajoutez votre mélange œufs/crème liquide sur le dessus ainsi que quelques noisettes de beurre. Faites chauffer votre tarte pendant 20-25 minutes.

………………………………………………………………..tarte-au-sucre-popote

Franchement, j’adore ces vieilles recettes qui nous envoie en enfance, quelle bonheur.

20 réflexions sur “La vraie tarte au sucre « de mon arrière grand-mère »

  1. Bonjour,
    la photo est vraiment appétissante !
    Lorsque vous dites :
     » formez une boule de pâte  »
    que fait-on de la farine ?
    A quel moment l’incorporer dans le processus ?
    c’est essentiel de connaître dans quel ordre vous souhaitez que l’on organise leur mise en œuvre, la réussite en dépend.
    Merci d’avance .

    J'aime

  2. Je suis en train d essayer votre recette et impossible de former une boule la pâte colle trop pourtant j’ai bien respecté les dosages? Je ne comprends mas quelqu’un peut m aider?
    Merci

    J'aime

      • Là elle était tellement collante que illisible de faire quoique ce soit j en avait plein les mains sans pouvoir m en defaire !
        Je l ai pétri au robot pâtissier,peut être est ce ça?
        Du coup j ai rajouté de la farine mais elle etait très dense (etouffe chrétien )
        Et le dessus (la vergeoise) n’avait pas l’air Bien cuit.
        Je suis preneuse de conseils ,je ne compte pas m’avouer vaincu au 1er échec!

        J'aime

  3. Etant des Ardennes chez nous nous l’appelons : galette à sucre .il ne faut pas la faire au robot mais comme nos grands mères à la main sans trop la travailler . La laisser monter une fois la faire retomber et la mettre dans une tourtière et la faire monter une seconde fois ensuite faire des cratères avec les doigts et mettre la garniture et faire cuire .

    J'aime

  4. Tout est parti à la poubelle.
    Effectivement impossible de faire une boule sans ajouter beaucoup de farine. J’aurais dû arrêter à ce moment là mais j’ai tout de même persisté. Le résultat est catastrophique ! le mélange Oeuf crème inonde la pate et forme une croûte sur et en dessous la pâte qui elle ne cuit pas. Pourtant la recette à été faite à la lettre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s